Découvrez d'autres sites de l'AVF
Association végétarienne de France V-Label 1,2,3, VEGGIE! Végécantines
Végépolitique
Notre assiette est politique !

#12 : Réformer le programme européen “Fruits et légumes à l’école” et “Lait et produits laitiers à l’école”

Volet II : Faciliter et accompagner le changement

Introduire des alternatives végétales adaptées aux besoins nutritionnels des enfants dans la liste des produits habilités à être promus auprès des écoliers européens dans le cadre du programme européen “Fruits et légumes à l’école” et “lait et produits laitiers à l’école”.

Version intégrale de cette mesure

Le programme européen “Fruits et légumes à l’école” et “Lait et produits laitiers à l’école” vise à promouvoir une “alimentation équilibrée” auprès des écoliers européens1. À ce titre, les États membres de l’UE peuvent solliciter une aide financière auprès de la communauté européenne pour la promotion de la consommation des fruits, légumes et produits lactés. Cette dernière consacre un budget annuel de 250 millions d’euros – dont 100 millions d’euros pour la promotion des produits lactés tels que le lait entier, les yaourts ou le fromage 2- aux États-membres participant au programme.

Or, à ce jour, la consommation de lait est globalement trop élevée dans les pays membres de l’UE, et une partie non négligeable de la population européenne est intolérante ou allergique au lactose3.

D’autre part, il a été démontré qu’un régime végétalien équilibré est sain et adapté à tous les âges de la vie4. Il est dès lors étonnant de constater que les alternatives végétales aux produits laitiers (boissons et yaourts à base de coco, d’avoine, de soja, etc.) sont exclues de ce programme censé encourager à l’adoption d’une alimentation saine, équilibrée, et prenant en compte l’impact environnemental des produits valorisés auprès des générations futures.
Et si on changeait les choses ?

Les 16 mesures portées par l'AVF