Découvrez d'autres sites de l'AVF
Association végétarienne de France V-Label 1,2,3, VEGGIE! Végécantines
Végépolitique
Notre assiette est politique !

#2 : Des “menus verts” dans l’ensemble des institutions publiques des États membres de l’UE

Volet I : Incarner et valoriser le changement

Appeler les États membres de l’UE à institutionnaliser et valoriser l’existence d’un menu quotidien sans viande ni poisson dans l’offre de restauration de leurs institutions publiques (cantines scolaires et universitaires, restaurants des administrations publiques, restauration hospitalière et pénitentiaire, maisons de retraite).

Version intégrale de cette mesure

Les maladies dites de civilisation — épidémie de surpoids et d’obésité, diabète de type 2, maladies cardiovasculaires… — se sont très largement répandues au sein de l’Union Européenne ces dernières années. Cette région du monde fait donc face à un défi majeur de santé publique. Le diagnostic est clair : entre sous-consommation de fruits et de légumes, surconsommation de produits d’origine animale (viande, oeufs, produits laitiers), excès en apports caloriques, les régimes alimentaires des Européens sont de moins en moins sains, devenant par voie de conséquence facteurs de risque pour la santé humaine.

Face à ce défi partagé par tous les États membres de l’Union Européenne, cette dernière a le devoir de mettre en place une stratégie plus ambitieuse que celle qui a été suivie jusqu’à présent. Pour prévenir efficacement les maladies chroniques et promouvoir la santé au sein de l’UE 1, l’UE doit notamment encourager bien plus activement l’adoption de régimes plus sains en axant sa stratégie globale de communication et de prévention sur la promotion des protéines végétales et d’une alimentation plus végétale.

Pour se faire, l’UE doit encourager, amplifier, généraliser la dynamique proactive observée au Portugal et en France : il est en effet désormais obligatoire de servir un menu végétarien ou végétalien au moins une fois par semaine dans toutes les cantines scolaires françaises. Au Portugal, c’est un menu totalement végétal que toutes les cantines publiques (écoles, universités, hôpitaux, prisons, autres structures publiques) doivent être en mesure de proposer à leurs hôtes quotidiennement 2. L’UE, en appelant ses États membres à végétaliser tout ou partie de l’offre de restauration de leurs institutions publiques, peut oeuvrer efficacement pour des modes de vie plus sains, tout en s’adaptant aux attentes et aux évolutions des sociétés européennes 3.

Les 16 mesures portées par l'AVF