Découvrez d'autres sites de l'AVF
Association végétarienne de France V-Label 1,2,3, VEGGIE! Végécantines
Végépolitique
Notre assiette est politique !

#6 : Réformer le cadre de la Politique Agricole Commune et le mettre en cohérence avec l’action européenne pour le climat

Volet II : Faciliter et accompagner le changement

Réformer la Politique Agricole Commune (PAC) pour qu’elle fasse de la durabilité l’un de ses piliers fondamentaux, et pour qu’elle s’aligne avec les objectifs climatiques que s’est fixée l’UE.
Refondre la PAC dans un cadre qui soit cohérent avec les objectifs climatiques européens (avec adoption d’objectifs ambitieux de réduction des gaz à effet de serre du secteur agricole). Dans cette perspective, l’implication de spécialistes de l’environnement, du climat et de la santé publique sera indispensable.

Version intégrale de cette mesure

Si le système alimentaire européen est aujourd’hui générateur de nombreuses externalités négatives, c’est en partie car le cadre de la Politique Agricole Commune (PAC) n’est pas adapté au monde et aux défis d’aujourd’hui1.
La PAC a été initiée en 1962 avec pour principaux objectifs une augmentation de la production agricole et une sécurisation des approvisionnements alimentaires. Même si elle a depuis connu plusieurs réformes partielles, la logique productiviste de ses origines reste déterminante dans les orientations prises à l’échelle européenne.

Il est aujourd’hui indispensable de réformer la PAC pour qu’elle fasse de la durabilité l’un de ses piliers fondamentaux ; et pour qu’elle soit ainsi en cohérence avec les objectifs climatiques que s’est fixée l’Union européenne. Celle-ci s’est en effet engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030 et d’au moins 80% d’ici 2050. Pour ce faire, ces objectifs doivent logiquement être déclinés dans tous les secteurs pertinents, notamment le secteur – fondamental – de l’agriculture2; et donner lieu à des mesures ambitieuses spécifiques au secteur agricole. À horizon 2050, la PAC doit ainsi permettre de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture.

Cet effort de réflexion et de policy-planning, pour être réellement efficace sur le long terme, nécessite d’impliquer sérieusement une variété d’acteurs qualifiés : spécialistes de l’écologie et de l’environnement, spécialistes de la santé, etc.

Les 16 mesures portées par l'AVF