Découvrez d'autres sites de l'AVF
Association végétarienne de France V-Label 1,2,3, VEGGIE! Végécantines
Végépolitique
Notre assiette est politique !

Notre programme

Le modèle agro‐alimentaire européen se trouve aujourd’hui dans une impasse. Il ne parvient ni à satisfaire ses objectifs fondamentaux – assurer la souveraineté alimentaire de l’Union européenne (UE), promouvoir le développement et l’équilibre des territoires ruraux, s’inscrire dans une logique de durabilité –, ni à apporter de réponse satisfaisante aux grands enjeux sanitaires et environnementaux auxquels les sociétés européennes font face. Il soutient au contraire un mode d’élevage qui se traduit par des pratiques écologiquement désastreuses.

En effet, en Europe, l’élevage contribue massivement au dérèglement climatique – il produit 18% des gaz à effet de serre à l’échelle globale –, à la perte de biodiversité terrestre, ou encore à la pollution des eaux. Fondé sur des structures de plus en plus intensives, notre modèle agro‐alimentaire est destructeur pour l’emploi en milieu rural. Il affecte par ailleurs notre santé, puisque les régimes alimentaires des Européen·ne·s sont globalement trop riches et déséquilibrés – avec une surconsommation de produits d’origine animale et un déficit en fruits, légumes et fibres –. Ce déséquilibre contribue au développement de nombreuses affections (diabète de type 2, maladies cardio‐vasculaires, obésité…) et à des dépenses de santé non négligeables.

Ce constat est amer, mais sans appel. Le modèle agro‐alimentaire actuel est dangereusement dysfonctionnel. Pour le réformer, il est fondamental d’agir au niveau européen. C’est pour cette raison que l’AVF propose aujourd’hui seize mesures à la fois réalistes et ambitieuses, qui ont le potentiel de redessiner une politique agricole et alimentaire européenne à la hauteur des valeurs et des ambitions de l’UE.

En définissant une nouvelle politique agricole et alimentaire, nous avons le pouvoir de favoriser un modèle alimentaire plus sain et plus responsable. Nous avons le pouvoir d’œuvrer pour une agriculture plus respectueuse de notre environnement.Nous avons le pouvoir d’agir aujourd’hui pour le monde de demain : un monde dans lequel l’UE, plus verte, s’engage efficacement et durablement pour le climat, la préservation des écosystèmes, la santé publique et la condition animale.

Volet I
Incarner et valoriser le changement

Il est essentiel que chacun·e d’entre nous s’engage activement pour une société plus responsable ; plus durable, plus juste, plus saine. Les citoyen·ne·s, les entreprises, mais aussi les représentant·e·s politiques et acteur·rice·s décisionnaires doivent aujourd’hui prendre des mesures concrètes, ambitieuses et applicables à court terme pour initier une transition agro-alimentaire à la hauteur des enjeux auxquels nos sociétés font actuellement face. C’est pourquoi nous appelons les institutions européennes et l’ensemble des institutions publiques des États membres de l’Union européenne (UE) à...

Volet III
Gouverner le changement par une approche holistique

Pour que l’alimentation de demain soit à la fois durable, saine et accessible à tou·te·s, une réforme de nos politiques s’impose. Mais parce qu’un modèle alimentaire se définit et se dessine de la fourche à la fourchette, agir sur les politiques agricoles européennes ne saurait suffire à engager un changement durable, en profondeur. Il est aujourd’hui nécessaire de travailler sur les autres politiques européennes ayant une influence directe ou indirecte sur nos choix de consommation (politiques de santé, politiques environnementales, etc.), et d’en faire les leviers d’une transition vers un modèle alimentaire plus responsable.

Volet IV
Faciliter des choix de consommation durables

Chaque achat quotidien constitue un acte politique, un "vote" en faveur d'un modèle agro-alimentaire en particulier. Certaines mesures simples peuvent orienter les consommateur·rice·s vers des modes de consommation plus durables et responsables, comme…